21/02/2021 - Published by


Le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) est fier d’annoncer le lancement de la version québécoise du projet «Extreme Dialogue» initié par l’Institute for Strategic Dialogue (ISD) et ce, avec l’appui de deux partenaires internationaux : Tim Parry Johnathan Ball Peace Foundation et la maison de production Duck
Rabbit.

Mieux outiller les acteurs de prévention en contexte scolaire

Ce projet conjoint permettra, d’une part, de renforcer la résilience des jeunes face à la
radicalisation et, d’autre part, de donner aux praticiennes et praticiens en éducation les moyens
de contrer le phénomène grâce à des compétences accrues en matière de prévention. Ceux-ci
disposeront des meilleures ressources éducatives et interactives centrées sur des films, qui
racontent les parcours d’anciens extrémistes et survivants de l’extrémisme au Québec.

Comme le souligne la directrice générale du CPRMV, Roselyne Mavungu : «Mettre un visage sur
des personnes qui se sont désengagées de la radicalisation violente rend plus visible cette réalité
et ouvre la porte à une démarche pour s’en sortir, ou mieux encore, ne pas emprunter cette voie.
Les vidéos qui seront réalisées seront donc un atout supplémentaire afin que les professionnels qui
sont en première ligne dressent la table pour des discussions et réflexions sur le sujet avec ceux
susceptibles d’être vulnérables.»

Ce projet conjoint vise, de façon plus spécifique, à :
• Atteindre les Canadiens francophones et un public québécois par le biais de nouveaux
matériels éducatifs et d’ateliers dispensés en français visant à prévenir la radicalisation et
l’extrémisme violent;
• Renforcer la résilience des jeunes face à la radicalisation en leur fournissant les
connaissances, les compétences et les valeurs nécessaires pour discuter ouvertement de
l’extrémisme dans leurs milieux scolaire et communautaire ;
• Donner aux professionnelles et professionnels de l’éducation ainsi qu’aux parents les
moyens de répondre de manière proactive à la radicalisation dans leurs communautés;
• Accroître la résilience à long terme de la communauté québécoise en mettant en œuvre
un modèle d’éducation durable dans lequel le CPRMV formera son vaste réseau du milieu
de l’éducation à l’utilisation des ressources pédagogiques du projet.

« Extreme Dialogue» s’étalera sur deux ans et promet des retombées positives auprès des
personnes participantes, comme ce fut le cas au Canada et en Europe. Porté par l’Institute for
Strategic Dialogue, le projet a touché plus de 500 000 éducatrices et éducateurs, parents et jeunes.
Près de 250 praticiennes et praticiens à l’international ont été formés pour donner les ateliers
dispensés à plus de 1 000 jeunes. Selon la gestionnaire principale en matière de politiques à l’ISD,
Jennie King, «Extreme Dialogue s’est avéré être une ressource clé pour aider à développer les
compétences essentielles à la pensée critique des jeunes face à la menace de la propagande et du
recrutement de l’extrémisme violent. L’Institute for Strategic Dialogue est fier d’avoir joué un rôle
central dans ce projet au cours des 7 dernières années, ayant été témoin de l’impact positif qu’il a
eu sur les enseignants, les jeunes, les travailleurs communautaires et les étudiants dans un certain
nombre de pays, en organisant des discussions constructives sur des sujets sensibles, mais d’une
importance vitale.»

Un projet axé sur la complémentarité des expertises de chaque partenaire

La prévention du phénomène de radicalisation menant à la violence et des actes à caractère
haineux doit commencer tôt auprès de la jeunesse, et le milieu scolaire a un rôle crucial à jouer
pour aborder les enjeux qui y sont liés. Voilà pourquoi le CPRMV et ses alliés joignent leurs
expertises pour mener des actions d’éducation et de renforcement des compétences dans le cadre
de ce projet d’envergure. Le CPRMV jouera un rôle de premier plan dans sa coordination en
contexte québécois et le développement des outils pédagogiques ainsi que la production des
vidéos-témoignages seront réalisés par ses partenaires : Tim Parry Johnathan Ball Peace
Foundation et Duck Rabbit.

«Un plaisir que de porter, au Québec, le flambeau d’un tel projet innovant et impactant qui a fait
ses preuves hors de nos frontières. Cette initiative se rajoute à la panoplie des activités de
sensibilisation du CPRMV.», certifie Mme Mavungu.

«Nous sommes ravis de nous associer au Centre de prévention de la radicalisation menant à la
violence, à Duck Rabbit et à la Tim Parry Johnathan Ball Peace Foundation pour cette nouvelle
itération du projet au Québec. Raconter l’histoire de personnes réelles touchées par l’extrémisme
violent n’a jamais été aussi important qu’en ces temps de polarisation — il sera incroyablement
passionnant de voir comment le projet se développera dans ce nouveau contexte. », déclare
Madame King.

À propos du CPRMV et de ses partenaires de choix

Le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) est soutenu par la Ville
de Montréal et le ministère de la Sécurité publique du Québec depuis 2015. Le CPRMV utilise
l’éducation, la sensibilisation et la prévention pour renforcer la résilience des individus les plus
vulnérables à l’extrémisme violent. Il favorise l’accompagnement communautaire et le vivreensemble
plutôt que l’exclusion sociale.

L’Institute for Strategic Dialogue (ISD) est une organisation indépendante basée à Londres, au
Royaume-Uni. En combinant la recherche, l’analyse et le travail consultatif du gouvernement et
des programmes de prestation, l’ISD a forgé des réponses concrètes fondées sur des preuves aux
défis de la radicalisation et de l’extrémisme violent depuis plus d’une décennie.

La Tim Parry Johnathan Ball Peace Foundation est une organisation caritative britannique créée en
1995 à la mémoire de deux jeunes garçons (Tim Parry et Johnathan Ball) ayant été victimes des
attentats de la Irish Republican Army (IRA) en 1993. Elle est active aux niveaux national et
international, et travaille pour la paix et la résolution non-violente des conflits.

Duck Rabbit est une maison de production de films et de formation. Elle se spécialise dans la
production de films basés sur des histoires sincères dans des films pour des clients commerciaux,
caritatifs et de radiodiffusion. Elle organise également des formations à la narration, à la production
et à la communication audiovisuelles au Royaume-Uni et à l’étranger.

Contacts

Harriet Vickers – Peace Foundation

Fatou Thiam
Conseillère en communication et partenariats
CPRMV
info@info-radical.org

Josh Phillips
Responsable technologique, des communications et
de l’éducation
ISD
jp@isdglob